Canicule : quelles conséquences sur la vigne ?

Le millésime 2019 sera marqué par 2 épisodes de canicule et une pluviométrie faible et très hétérogène sur l’ensemble du vignoble. Quelles sont les conséquences des fortes chaleurs sur la vigne ?

Vigne de Chatus

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la canicule de l’année 2019 n’aura pas eu de gros impacts sur le vignoble ardéchois ! La vigne est en effet championne du monde de la résistance à la sécheresse parmi les espèces cultivées. Ses racines s’enfoncent très profondément dans les sols, pour y puiser les ressources en eau nécessaire à son développement, mais aussi de la fraîcheur. Les travaux avant et pendant la plantation sont cruciaux pour que les racines partent à la verticale et ne rencontrent pas d’obstacle infranchissable, comme des semelles de labours ou des enfouissements de matière organique.

Egalement, en été, lorsque les grappes sont déjà formées, la vigne n’a pas besoin de grandes quantités d’eau ; c’est surtout au printemps, lorsqu’elle est en pleine croissance que ses besoins sont au plus haut. Mais après la floraison, la vigne se concentre essentiellement sur ses grappes. L’apport en eau conditionnera alors la quantité de la future récolte, mais aussi sa qualité. Un millésime marqué par de grandes quantités d’eau de pluie donnera des grappes plus grosses et juteuses, et des vins plus dilués, moins concentrés en arômes. Au contraire, une année de fortes chaleurs et faible pluviométrie verra ses raisins petits et concentrés.

Véraison de Merlot à Sauveplantade – Rochecolombe

Quelques pluies bénéfiques ont arrosé le vignoble, notamment fin juillet/début août ; 15 petits millimètres qui ont permis aux raisins de grossir légèrement.

Globalement, la récolte 2019 s’annonce légèrement plus faible que l’année 2018, du fait de la sécheresse, mais l’état sanitaire du vignoble est excellent, notamment grâce à la sécheresse, et celui-ci n’a pas subi de gros dégâts climatiques ; seuls un épisode de gel au début du printemps et une petite grêle dans l’été sont à déplorer, mais sans grande gravité. La météo des derniers jours du mois d’août sera déterminante pour les volumes de récolte.

Le feuillage des vignes est encore vert à Sauveplantade – Rochecolombe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s