Des chauves-souris dans les vignes ?

Protéger l’environnement, c’est aussi protéger la faune autour des parcelles de vignes, à commencer par les populations de chauve-souris.

En Ardèche méridionale, 17 espèces ont été inventoriées, sur les 33 présentes en France métropolitaine (1200 espèces au total dans le monde). Les activités humaines ne leur facilitent pas toujours la tâche : pesticides, éclairages nocturnes, infrastructures routières, …

Or, il s’avère que les chauves-souris sont de grands consommateurs d’insectes ; certaines espèces (qui ne pèsent que 10 grammes) peuvent consommer jusqu’à un tiers de leur poids en insectes en une nuit. Des études ont été menées pour tenter de déterminer si leur consommation a un réel impact sur les populations d’insectes, et si elles peuvent être utilisées en lutte biologique.

Nos vignerons ont bien compris tous les enjeux, et certains commencent à installer des nichoirs à chauve-souris, dans le but de favoriser leur présence dans les parcelles de vignes.

C’est le cas de Jean-Luc Tardieu, Nicolas Tairi et Patrice Raoux, vignerons adhérents à la cave coopérative de Vogüé. Tous ont choisi de se tourner vers les chauves-souris pour réguler naturellement les ravageurs de la vigne

20170620_142639
Nichoir à chauve-souris chez Jean-Luc Tardieu, à Saint-Germain
TAIRI Nicolas 1
Les chauves-souris ont même le plaisir d’avoir certains nichoirs décorés, comme chez Nicolas Tairi !

Pour en apprendre plus :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s