Ardèche Par Nature ®, la démarche

Depuis toujours l’Ardèche rime avec nature. Entourée de frontières naturelles, le Rhône à l’est, le Massif Central et les Cévennes à l’ouest, elle offre une incroyable diversité de paysages et d’écosystèmes. Avec ces innombrables rivières qui ont façonné ses célèbres Gorges, que déjà les hommes admiraient et dessinaient il y a plus de 36 000 ans dans la grotte Chauvet, ses enfilades de montagnes à perte de vue, ses forêts verdoyantes et généreuses, riches en châtaignes et en truffes, ses villages et ses terrasses en pierres qui sculptent les paysages, ses champs de lavande et de garrigue aux multiples saveurs… l’Ardèche nous offre une nature enviée que nous tenons tous à préserver.

Cultivant près de 6500 hectares de vignes sur des parcelles en coteaux que l’on découvre en traversant le pays de la vallée du Rhône aux Cévennes, les Vignerons Ardéchois ont à cœur de protéger la terre qui les nourrit et qui donne naissance chaque année à un nouveau millésime.

Tel est le but du projet « Ardèche par Nature ® » : faire connaître, aimer et protéger cette Ardèche qui nous est chère. Protéger les Hommes, la flore, les animaux qui y vivent dans le meilleur équilibre possible.

Cette démarche mise en œuvre par les Vignerons Ardéchois depuis 2016 sur 3 caves de vinification adhérentes à l’Union (Alba La Romaine, Valvignères, Vogüé), réunie 22 vignerons sur 82 hectares. La signature de la charte engage les trois acteurs principaux : l’Union des Vignerons Ardéchois, les caves de vinification et les viticulteurs. Celle-ci est composée de 14 chapitres, définissant les exigences obligatoires, et complétée de 10 modules optionnels (chaque viticulteur s’engage à mettre en œuvre au moins 3 options). Elle met donc en lumière les actions positives mises en place par les vignerons, pour une évolution des pratiques culturales ; on passe ainsi d’une viticulture conventionnelle, traditionnelle, vers une viticulture écologiquement responsable.
La charte ne concerne que 5 cépages (Merlot, Syrah, Grenache Noir, Grenache Blanc et Sauvignon Blanc), et ne couvre qu’une partie de l’exploitation des viticulteurs. Le volume est limité pour le millésime 2016 à 6000 hectolitres (2000 en rouge, 2000 en blanc, 2000 en rosé).

Chaque exploitation et chaque superficie engagées dans la Démarche « Ardèche Par Nature ® » bénéficient d’un accompagnement technique spécifique. Suite aux visites effectuées chez les viticulteurs, un plan d’action est défini. Chacun des signataires doit faire en sorte d’améliorer en permanence ses pratiques, en veillant à limiter l’impact de ces dernières sur notre environnement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s